LE CONSEIL NATIONAL DE LA COMMUNICATION PREND LA CARTE DU CNDD-FDD

Par Gratien Rukindikiza

Burundi news, le 08/05/2009

Votre site Burundi News a publié une liste des membres du CNDD-FDD qui seront affectés à la communication. En général, les membres des institutions ayant le contrôle des organes de presse ne doivent pas afficher leurs sensibilités politiques. Ils sont sensés être neutres.

Le conseil national de la communication s'était illustré dans un rôle de donneurs de leçons de toute média qui critique le parti au pouvoir le CNDD-FDD. Burundi News, fidèle à sa ligne de neutralité et défense du peuple burundais en a essuyé des condamnations de la part du CNC. La Présidente du CNC était devenue plus virulente que ceux qui l'avaient mandatée.

La liste que nous avons sortie sur le site Burundi News contient quelques surprises.

En effet, Mme Vestine Nahimana, présidente du CNC, jouant le rôle de gendarme de la presse au lieu d'être le porte parole de la presse, est membre du groupe de la communication du CNDD-FDD. Elle est chargée de l'écoute et de la revue de la presse. En gros, le CNDD-FDD lui demande de faire son travail payé par l'Etat burundais au profit du CNDD-FDD. Désormais, les critiques des médias du CNC se feront au CNDD-FDD. Elle vient de briser sa supposée neutralité. Etant membre affichée du CNDD-FDD, son rôle de présidente du CNC se réduit au néant, à part son salaire qui sera toujours empoché.

Pour couronner tout, le CNDD-FDD n'y va pas avec une petite cuillère. Mme Espérance Ndayizeye, secrétaire exécutive du CNC, obtient le rôle de rédactrice du journal Intumwa. Compte tenu des dérapages fréquents de ce journal, il est inconcevable que celle qui écrira dans ce journal du CNDD-FDD accepte de faire des critiques des dérapages du même journal Intumwa.

Ces changements sont d'importance capitale. C'est pour cela que Burundi News invite les médias du Burundi à remettre en cause  l'autorité du CNC et de s'en affranchir.

Au Sénat, le directeur de la communication Célestin Wakarerwa devient un rédacteur des communiqués de presse pour la campagne électorale. Il sera difficile de savoir en cas de communiqué du Sénat, si celui qui fait le communiqué, est directeur de la communication de cette institution ou il le fait en tant que membre du CNDD-FDD. Sera-t-il détaché ou sera-t-il payé par le Sénat pour travailler au profit du CNDD-FDD?

Tous les moyens de l'Etat sont sollicités. La directrice du journal gouvernemental Le Renouveau devient rédactrice d'un dépliant, sorte de journal de sensibilisation en kirundi.